Mise à jour sur la COVID-19

Les bureaux de la CSTIT à Iqaluit et à Inuvik sont désormais ouverts au public. Le bureau de Yellowknife rouvrira ses portes lorsque que les changements nécessaires à la sécurité auront été apportés. Consultez notre page sur la COVID-19 pour voir les mises à jour sur nos services, et la page des ressources sur la COVID-19 pour obtenir les outils essentiels pour votre lieu de travail.

 

Qu’arrive-t-il à mes indemnités pour accident du travail si j’abandonne mon travail ou refuse d’exécuter les tâches d’un travail modifié?

Un travailleur doit participer à plein au programme de retour au travail lorsqu’il est médicalement apte à le faire. Cela implique d’accepter le travail convenable qui est disponible.

Dans les cas où un employeur peut prouver qu’il a offert des tâches modifiées ou légères à un travailleur, mais que celui-ci a démissionné même si son médecin l’a déclaré apte au travail, ses indemnités prendront fin parce qu’il n’a pas accepté un travail convenable qui était disponible.

Si un travailleur refusait d’exécuter les tâches d’un travail modifié, en dépit de l’accord de son médecin, ses indemnités seraient aussi suspendues jusqu’à ce qu’il décide d’accepter les tâches modifiées.

Dans les cas où l’employeur n’a pas de tâches légères ou modifiées disponibles ou n’est pas capable d’offrir un retour graduel au travail, la CSTIT continuera le versement des indemnités et le remboursement du coût du traitement médical jusqu’à ce que le travailleur soit médicalement apte à reprendre son travail.