La CSTIT présente le nouvel inspecteur en chef des mines

Juin 24 / 2015

La CSTIT présente le nouvel inspecteur en chef des mines

La Commission de la sécurité au travail et de l’indemnisation des travailleurs (CSTIT) est heureuse d’annoncer la promotion de Fred Bailey au poste d’inspecteur en chef des mines, services de prévention.

Fred a plus de 34 ans d’expérience dans l’industrie minière. Dans le nord, il a travaillé dans les mines Minto, Elsa, Snap Kale et Nanisivik. Il a aussi travaillé dans un certain nombre de mines internationales, notamment la mine El Mochito au Honduras, la mine Jena au Zimbabwe, et la mine El Limon au Nicaragua.

Fred a fait carrière dans l’industrie minière grâce à son intérêt pour la géologie. Il a obtenu un diplôme en technique minière et un baccalauréat scientifique en génie minier (avec distinction).

Fred s’est joint à la CSTIT à titre d’inspecteur des mines en 2013. Au cours des deux dernières années, il a consacré son temps à l’amélioration de la culture de sécurité dans le nord.

En qualité d’inspecteur en chef des mines, Fred dirige une équipe d’inspecteurs qui occupe deux bureaux régionaux dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Ensemble, ils jouent un rôle important dans l’amélioration de la culture de sécurité au sein des exploitations minières et sur les sites d’exploration d’un bout à l’autre du territoire nordique. Un volet important de leur rôle est d’appuyer les interventions de sauvetage et d’urgence en contexte minier, ce qui garantit que les employeurs sont toujours prêts à intervenir en cas d’urgence. Fred est impatient de continuer à rencontrer les professionnels de la sécurité minière en visitant les exploitations de partout dans le nord afin de garantir l’évolution positive de la sécurité au sein de l’industrie.

Nous sommes ravis de garder notre bonne relation avec Fred alors qu’il concrétisera davantage son engagement envers la sécurité dans les mines du nord. Fred occupe son nouveau poste depuis le 15 juin 2015, à la suite du départ à la retraite de Peter Bengts.